main-top-sophrologue-rennes

Expertise pour Solutions

Stress, émotions, préoccupations ont des répercussions sur le plan physique sous forme de tensions.
Ces phénomènes vécus de façon durable ou répétée ont pour conséquence d’installer un état chronique de tension physique, qui outre la fatigue qui l’accompagne, peut affecter de façon plus spécifique tel ou tel organe ou fonction : concentration, sommeil, éveil, etc. ; des dysfonctionnements de toutes sortes, peuvent aller du simple “mal dans sa peau” à des troubles beaucoup plus importants : douleurs, migraines, hypertension, cholestérol, colites…

Il est donc primordial de s’attaquer à ces tensions

Rôle principal de la sophrologie = décontracter une par une toutes les régions du corps.
Avec la pratique régulière, elle devient de plus en plus rapide et profonde. Sous l’effet de la sophrologie, la respiration se régularise et se calme, descend au niveau abdominal.
(Avez-vous remarqué comme lorsque vous êtes dynamique, vous respirez rapidement et superficiellement ?)
Et comme il y a perpétuelle interaction entre le domaine mental, émotionnel et physique, la sophrologie touche les deux autre plans : la ronde des pensées se pose et des sensations agréables de calme, de sécurité et de bien être s’installent. Et doucement… il faut apprendre à ré-apprivoiser son espace temps.
Lorsque la séance se termine, on se sent reposé, régénéré, positif, et on acquiert petit à petit la capacité à relativiser les événements.

De la nécessité de la posture

Au fil des pratiques, l’effet des séances de sophrologie dure de plus en plus, se “diffuse” en quelque sorte dans la vie quotidienne et l’on se trouve naturellement plus détendu.

Véronique Macé
Sophrologue Rennes

main-bottom-sophrologue-rennes

C’est un moment pour soi où l’on prend le temps de se recentrer sur l’essentiel et de relativiser les urgences afin de les gérer plus facilement.
Valérie, 45 ans
Se re-centrer dès que c’est possible (dans les moments d’attente).
Gilles, 34 ans
La Sophrologie m’aide à me ressourcer, à gagner en énergie et mieux appréhender les autres.
Christophe, 58 ans